Apprends-moi à penser par moi-même .
La classe élémentaire 6 à 11 ans 

 

« L’enfant d’âge élémentaire se caractérise en général par ses grandes interrogations sur le monde, sa capacité d’abstraction et d’imagination, son besoin d’ordre moral et social et son énergie illimitée pour la recherche et l’exploration. » (AMF)

A cet âge, l’enfant est prêt à passer du concret vers l’abstrait, de la manipulation à la pensée. Dans une école Montessori, il est encouragé à poursuivre ses questionnements, à tisser son savoir en réalisant des recherches et à construire ses propres raisonnements. Il est guidé vers le développement de sa propre personnalité et une réelle indépendance de pensée.

.Le fonctionnement de la classe élémentaire est entièrement fondé sur la relation de confiance mutuelle entre l’enfant et l’adulte. L’adulte est à l’écoute de l’enfant, s’adapte à son cheminement personnel et lui demande de « toujours faire de son mieux ». L’enfant se sent respecté, plonge avec entrain dans les apprentissages et prend goût à l’effort.

.L’enfant est actif, se déplace librement dans la classe et organise sa journée entre leçons collectives, travail individuel et en petit groupe.

.Les dictées, les exercices de mathématiques et de français, et l’exigence qui en découle, sont quotidiens.
A l’aide du matériel, l’enfant découvre et manipule les règles de grammaire, d’orthographe, de conjugaison ou de mathématiques. Il en retire seul les grands principes.
L’éducateur vient ensuite standardiser ces apprentissages en donnant une définition ou une règle générale sur ce que l’enfant a compris par lui-même.

.Une grande liberté est laissée à l’enfant pour suivre ses questionnements. Seul ou en groupe, les enfants naviguent dans le matériel et les livres à leur disposition.
Ils savent chercher intelligemment, lire et comprendre les informations qu’ils trouvent et les trier grâce à de bonnes capacités de jugement.
Ils sont ensuite invités à partager le fruit de leurs recherches sous forme d’exposés.

. Les leçons proposées par l’adulte suivent également le cheminement des enfants et sont adaptées au groupe. Il est fréquent dans l’école d’entendre une leçon « inattendue » d’histoire ou de sciences,…

. Les programmes scolaires officiels sont suivis, de manière indirecte, selon le rythme et l’intérêt de chacun.

 

 

Quelques informations utiles

  • Le matériel Montessori favorise la transversalité des savoirs en évitant de les fractionner en matières.
  • Au sein de notre école, pas d’apprentissage « par cœur » ne mettant en place qu’une mémoire à court terme, le plus souvent sans compréhension.
  • Il n’y a pas de notes, l’enfant est satisfait ou non de son travail et décide avec l’adulte si son travail mérite d’être approfondi ou refait (auto évaluation, autonomie et responsabilisation).
  • Il n’y a pas de bulletin, l’enfant travaille pour lui-même et non pour l’adulte ou la comparaison.  La construction d’un esprit libre est un long processus intérieur, longtemps invisible.
  • Nous sommes disponibles à la demande des parents pour faire le point régulièrement sur la progression de leur enfant.

 

A noter :

  • Nous accueillons dans l’ambiance 6-11 ans les enfants dont le projet parental est PLEINEMENT en adéquation avec le projet pédagogique et le fonctionnement proposé par l’école.
  • Les parents doivent comprendre l’intérêt de cette pédagogie dans le développement présent et futur de leur enfant.
  • Ils doivent comprendre les notions de plaisir, d’envie et de liberté, indispensables pour des apprentissages épanouis, qui ne suivent pas un programme linéaire défini à l’avance.
  • Ils doivent également comprendre que cette notion de liberté est indissociable de l’autodiscipline et de la nécessaire envie de « donner le meilleur de soi-même».
  • Travail régulier, curiosité d’apprendre, volonté de se perfectionner, dignité, confiance en soi et estime de soi sont garants d’une bonne scolarité future.

 

En un mot, les savoirs, savoir-faire et savoir-être construits lentement et solidement par l’enfant durant cette période sont, bien au-delà des apprentissages scolaires, une « aide à la vie » chère à Maria Montessori et un pas sur le chemin de la construction « dun être humain indépendant, tranquille et équilibré » (Maria Montessori).